Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Woofing, mission numéro 2 : un hôtel à Pucón

Mercredi 7 décembre, nous voilà donc à Pucón pour le deuxième woofing de notre voyage... Nous sommes accueillis à la gare des bus par Karin et Samuel, un couple de trentenaires qui attendent un enfant. Karin est en effet enceinte de sept mois ! Ils sont originaires de la région de Viña del Mar et ont ouvert un hôtel, Okori Hostal, il y a un an à 5km de Pucón. Tout en bois et blotti dans une petite forêt, ils veulent en faire un hôtel "nature" et au calme. 
L'endroit est effectivement très joli, tranquille et super clean ! 

La cuisine qui donne sur le coin cosy
La cuisine qui donne sur le coin cosy
La cuisine qui donne sur le coin cosy

La cuisine qui donne sur le coin cosy

Statue typique en Amérique du sud, mais retravaillée par Guillaume, un autre woofer... ;)

Statue typique en Amérique du sud, mais retravaillée par Guillaume, un autre woofer... ;)

Le coq et les poules profitent bien de cet espace : ils sont énormes ! Il y a aussi deux chiens : Farouk et Chenu

Le coq et les poules profitent bien de cet espace : ils sont énormes ! Il y a aussi deux chiens : Farouk et Chenu

À l'hôtel, nous faisons la connaissance de Guillaume, un autre woofer français (du Jura), et d'Alejandra, la "Mama" (de Karin),  venue les aider à tenir l'hôtel avant notre arrivée. Il y a aussi Gladys qui travaille pour eux 6 jours sur 7, de 8h à 16h, pour faire le ménage et cuisiner le repas du midi. 

La Mama tient à poser avec Guillaume et nous avant son départ !

La Mama tient à poser avec Guillaume et nous avant son départ !


Les premiers jours se passent super. On s'entend très bien avec Guillaume, on gagne les faveurs de la Mama qui nous prépare des bons petits plats en bonne quantité, on passe de bonnes soirées à discuter et rigoler. Pour le travail, on crée une petite clairière dans les bois pour que Karin et Samuel aient un coin détente un peu éloigné des clients quotidiens. Avec la chaleur, Karin vient nous apporter du jus ou des glaces pour nous rafraîchir un peu ! De temps en temps, on file aussi un coup de main pour aider à faire les lits, le ménage ou la cuisine... Enfin, le "on" est un peu exagéré, la société chilienne reste encore un peu machiste : même si les gars sont dans les parages, c'est Marine qu'on appelle ! On discute également un peu avec les clients, notamment deux Allemandes. 

Travail dans les bois avant de se détendre le soir en écoutant les grands discours/blagues de Guillaume !
Travail dans les bois avant de se détendre le soir en écoutant les grands discours/blagues de Guillaume !

Travail dans les bois avant de se détendre le soir en écoutant les grands discours/blagues de Guillaume !

Un peu de cuisine française : préparation d'une quiche (aux "salchichas", sorte de knackis comme les lardons sont introuvables !)

Un peu de cuisine française : préparation d'une quiche (aux "salchichas", sorte de knackis comme les lardons sont introuvables !)

Cependant, une fois la Mama partie, les choses se gâtent un peu. Le travail se fait rare : les touristes sont peu nombreux voire inexistants et il n'y a plus de travail à faire dans les bois . De plus, Karin et Samuel passent beaucoup moins de temps avec nous et se montrent moins souriants. Ils finissent par nous dire qu'ils vont arrêter le woofing plus tôt que prévu (début janvier) comme ils n'ont pas de travail à nous donner.

Il faut dire qu'avec l'inondation du chemin menant à l'hôtel, ça complique l'accès pour les touristes : un couple à failli louper son bus parce que le taxi s'était complètement embourbé ...

Il faut dire qu'avec l'inondation du chemin menant à l'hôtel, ça complique l'accès pour les touristes : un couple à failli louper son bus parce que le taxi s'était complètement embourbé ...

On quitte donc Pucón le 17 décembre, le cœur un peu mitigé. Déçus du malaise avec Karin et Samuel, de ne pas avoir pu s'investir dans un projet et de partir sans savoir où nous allons passer les fêtes de fin d'année... Mais on espère retenir seulement les bons côtés : avoir pu se poser au calme dans un endroit confortable, rencontrer Guillaume, la Mama et certains touristes, avoir profité de la ville de Pucón qui offre de nombreuses activités...

Balade dans Pucón : dégustation de glace en profitant du point de vue sur le lac, promenade le long de la plage (dommage, on a oublié les maillots ! mais l'eau n'a pas l'air très chaude !), statue mapuche et sapin de Noël sur la Plaza de Armas
Balade dans Pucón : dégustation de glace en profitant du point de vue sur le lac, promenade le long de la plage (dommage, on a oublié les maillots ! mais l'eau n'a pas l'air très chaude !), statue mapuche et sapin de Noël sur la Plaza de Armas
Balade dans Pucón : dégustation de glace en profitant du point de vue sur le lac, promenade le long de la plage (dommage, on a oublié les maillots ! mais l'eau n'a pas l'air très chaude !), statue mapuche et sapin de Noël sur la Plaza de Armas
Balade dans Pucón : dégustation de glace en profitant du point de vue sur le lac, promenade le long de la plage (dommage, on a oublié les maillots ! mais l'eau n'a pas l'air très chaude !), statue mapuche et sapin de Noël sur la Plaza de Armas
Balade dans Pucón : dégustation de glace en profitant du point de vue sur le lac, promenade le long de la plage (dommage, on a oublié les maillots ! mais l'eau n'a pas l'air très chaude !), statue mapuche et sapin de Noël sur la Plaza de Armas

Balade dans Pucón : dégustation de glace en profitant du point de vue sur le lac, promenade le long de la plage (dommage, on a oublié les maillots ! mais l'eau n'a pas l'air très chaude !), statue mapuche et sapin de Noël sur la Plaza de Armas

Le volcan Villarica, dont l'ascension est l'attraction principale de Pucón, est bien visible depuis la ville. À la tombée de la nuit, on peut apercevoir de la fumée rouge qui sort du cratère...
Le volcan Villarica, dont l'ascension est l'attraction principale de Pucón, est bien visible depuis la ville. À la tombée de la nuit, on peut apercevoir de la fumée rouge qui sort du cratère...
Le volcan Villarica, dont l'ascension est l'attraction principale de Pucón, est bien visible depuis la ville. À la tombée de la nuit, on peut apercevoir de la fumée rouge qui sort du cratère...

Le volcan Villarica, dont l'ascension est l'attraction principale de Pucón, est bien visible depuis la ville. À la tombée de la nuit, on peut apercevoir de la fumée rouge qui sort du cratère...

Beau coucher de soleil sur le lac...
Beau coucher de soleil sur le lac...
Beau coucher de soleil sur le lac...
Beau coucher de soleil sur le lac...

Beau coucher de soleil sur le lac...

On profite un peu des resto de la ville, avec ses bières plus ou moins locales !
On profite un peu des resto de la ville, avec ses bières plus ou moins locales !
On profite un peu des resto de la ville, avec ses bières plus ou moins locales !

On profite un peu des resto de la ville, avec ses bières plus ou moins locales !