Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Santiago de Chile, petit tour dans la capitale !

Avant et après l'Aconcagua, nous passons quelques jours à Santiago. La capitale du Chili ressemble évidemment à toutes les autres grandes villes du monde et on peut également y visiter plein de choses. 
On trouve une auberge vraiment pas chère en plein centre de la ville, bien nommée "Hostel Plaza de Armas". Pas un très grand confort et un peu bruyant, mais c'est très bien pour ce dont nous avons besoin. La place des armes est au cœur de la ville et plus d'une centaine de palmiers lui offre un peu d'ombre. À l'hostel, on a discuté avec quelques personnes, mais sans plus. À noter quand même le dîner avec un Japonais et un Chilien... Le Japonais avait une vision très particulière de chaque pays : les Japonais sont tous des robots, il n'a jamais rencontré un Français intelligent... seuls les Allemands et les Hollandais méritent son respect même s'il n'a mis les pieds dans aucun des deux pays !


Les deux derniers jours, nous retrouvons Guillaume, avec qui nous étions en woofing à Pucón. On fait aussi la connaissance avec Laurine, une Française d'Auvergne qui vit depuis un an en Nouvelle-Calédonie. Elle s'est fait voler, dans la rue, le jour de son arrivée à Santiago, son sac à main avec papiers et téléphone notamment. Guillaume l'a aidée à faire les démarches nécessaires et on a alors commencé à passer du temps ensemble ! 

Vues depuis l'hostel sur la place des armes
Vues depuis l'hostel sur la place des armes
Vues depuis l'hostel sur la place des armes

Vues depuis l'hostel sur la place des armes

Pizza Time avec les Frenchies !

Pizza Time avec les Frenchies !

Les rues de Santiago sont bien animées. Beaucoup de marchands ambulants et de cireurs de chaussures notamment ! On voit aussi régulièrement des petits spectacles de rue : des danseurs habillés en costume traditionnel de la région du centre (les huasos), des clowns, des musiciens, des magiciens,... 
En bas de notre hôtel, il y a un alignement de "fastfood à la chilienne" qui vendent le sandwich phare : le completos (sandwich avec saucisse, tomate, avocat et mayonnaise) ! 
On fait également un tour au Mercado central (marché), près duquel on peut goûter les meilleurs empanadas de Santiago... plutôt bons en effet !!
On flâne aussi dans les rues, passant de quartiers riches à des quartiers plus populaires. Il y a l'air d'avoir aussi un certain regroupement par communauté : le "quartier noir", le "quartier asiatique"..
On s'arrête notamment un peu devant le Palacio de la Moneda, siège de la présidence chilienne. C'est un édifice néo-classique,  conçu par l'architecte italien Joaquín Toesca à la fin du XVIIIe siècle, et servant à l'origine d'hôtel des monnaies. La façade nord fut gravement endommagée par des attaques aériennes lors du coup d'État de 1973 : c'est là que s'était réfugié le président Salvador Allende et là où il est mort. C'est aujourd'hui un beau bâtiment, avec une grande place devant et un centre culturel en souterrain. 

Pour les déplacements plus longs, le métro de Santiago est super clean et efficace ! 

Bâtiments de Santiago (notamment la tour Entel)
Bâtiments de Santiago (notamment la tour Entel)
Bâtiments de Santiago (notamment la tour Entel)

Bâtiments de Santiago (notamment la tour Entel)

Le palais de justice

Le palais de justice

Le toit de l'espace culturel et artistique Gabriela Mistral

Le toit de l'espace culturel et artistique Gabriela Mistral

Spectacle de rue d'un clown qui improvise selon les passants qui passent...

Spectacle de rue d'un clown qui improvise selon les passants qui passent...

Dégustation d'empanadas...

Dégustation d'empanadas...

Passage devant un ciné d'art et d'essais qui présentent des films francophones...

Passage devant un ciné d'art et d'essais qui présentent des films francophones...

Paris à Santiago !

Paris à Santiago !

Dans une église... les Sud-Américains aiment bien les statues ressemblant à des poupées...

Dans une église... les Sud-Américains aiment bien les statues ressemblant à des poupées...

 Le palais de la Moneda..  et les statues de héros chiliens sur la place qui lui fait face
 Le palais de la Moneda..  et les statues de héros chiliens sur la place qui lui fait face
 Le palais de la Moneda..  et les statues de héros chiliens sur la place qui lui fait face

Le palais de la Moneda.. et les statues de héros chiliens sur la place qui lui fait face


Le Cerro Santa Lucia 
Ce sommet est au centre d'un beau parc paysager aménagé au XIXe siècle par le maire Benjamín Vicuña Mackenna. On sue un peu en gravissant les petits escaliers de pierre menant à la Torre Mirador, mais on est récompensés par une belle vue sur la ville et les montagnes alentours ! En redescendant, on fait plusieurs petites haltes dans des coins sympas du parc, dont une sorte de petit jardin japonais ! Instant zen :)

La fontaine au pied du Cerro

La fontaine au pied du Cerro

La Torre Mirador vue du dessous

La Torre Mirador vue du dessous

Vues sur Santiago et les montagnes environnantes (on peut normalement apercevoir l'Aconcagua !), depuis la Torre
Vues sur Santiago et les montagnes environnantes (on peut normalement apercevoir l'Aconcagua !), depuis la Torre
Vues sur Santiago et les montagnes environnantes (on peut normalement apercevoir l'Aconcagua !), depuis la Torre
Vues sur Santiago et les montagnes environnantes (on peut normalement apercevoir l'Aconcagua !), depuis la Torre
Vues sur Santiago et les montagnes environnantes (on peut normalement apercevoir l'Aconcagua !), depuis la Torre

Vues sur Santiago et les montagnes environnantes (on peut normalement apercevoir l'Aconcagua !), depuis la Torre

En descendant du Cerro
En descendant du Cerro
En descendant du Cerro
En descendant du Cerro

En descendant du Cerro

Tentative de zen'attitude au jardin japonais
Tentative de zen'attitude au jardin japonais
Tentative de zen'attitude au jardin japonais

Tentative de zen'attitude au jardin japonais

Museo Chileno de Arte Precolombino 
Ce musée est consacré aux grandes cultures précolombiennes d'Amérique du Sud, avec une salle plus spécifique sur celles du Chili. De nombreuses poteries, statues/statuettes sont présentées et les explications sur les différentes cultures sont riches d'informations. On y a donc passé quelques heures...

Belles poteries à tête ou anse d'homme :)
Belles poteries à tête ou anse d'homme :)
Belles poteries à tête ou anse d'homme :)
Belles poteries à tête ou anse d'homme :)
Belles poteries à tête ou anse d'homme :)
Belles poteries à tête ou anse d'homme :)

Belles poteries à tête ou anse d'homme :)

Statuettes plus ou moins sympathiques
Statuettes plus ou moins sympathiques
Statuettes plus ou moins sympathiques
Statuettes plus ou moins sympathiques
Statuettes plus ou moins sympathiques
Statuettes plus ou moins sympathiques
Statuettes plus ou moins sympathiques
Statuettes plus ou moins sympathiques
Statuettes plus ou moins sympathiques

Statuettes plus ou moins sympathiques

Grandes statues funéraires

Grandes statues funéraires

Momies d'enfants
Momies d'enfants

Momies d'enfants

Reconstitution

Reconstitution

Petit craquage dans l'espace enfant et l'expo temporaire après quelques heures de musée...
Petit craquage dans l'espace enfant et l'expo temporaire après quelques heures de musée...
Petit craquage dans l'espace enfant et l'expo temporaire après quelques heures de musée...

Petit craquage dans l'espace enfant et l'expo temporaire après quelques heures de musée...

Le Cerro San Cristóbal
Santiago n'est pas une ville très "nature" dans son centre, mais au nord-est, on peut profiter d'un très grand parc de 722ha : le Parque Metropolitano. On peut y faire de belles balades et un funiculaire permet d'atteindre le célèbre sommet connu sous le nom de Cerro San Cristóbal. On choisit d'y aller à pied, ce qui nous permet de découvrir un peu mieux le parc, de retrouver un peu la nature (dans quelques endroits, on oublierait presque la ville !) et de profiter de plusieurs points de vue. On croise beaucoup de personnes à vélo, qui ont l'air de souffrir un peu en montant, mais de bien s'amuser à la descente ! 
Il fait bien chaud et un peu avant d'arriver au sommet, on profite de la fraîcheur d'une petite chapelle pour faire une pause. 
Au sommet, on découvre finalement la statue de la Virgen de la Inmaculada Concepción, toute en blanc. Les bancs installés à ses pieds ont accueilli les fidèles venus assister à la messe en plein air célébrée par le pape Jean-Paul II en 1984. Un peu plus bas, une statue le représentant a d'ailleurs été érigée.  

En chemin vers le Cerro
En chemin vers le Cerro
En chemin vers le Cerro
En chemin vers le Cerro
En chemin vers le Cerro
En chemin vers le Cerro

En chemin vers le Cerro

Halte pour les pèlerins avant les dernières marches vers la statue

Halte pour les pèlerins avant les dernières marches vers la statue

 Statue de la Virgen de la Inmaculada Concepción
 Statue de la Virgen de la Inmaculada Concepción

Statue de la Virgen de la Inmaculada Concepción

Apparemment beaucoup de prières adressées à cette Vierge !

Apparemment beaucoup de prières adressées à cette Vierge !

Vues sur Santiago depuis le Cerro San Cristóbal
Vues sur Santiago depuis le Cerro San Cristóbal
Vues sur Santiago depuis le Cerro San Cristóbal
Vues sur Santiago depuis le Cerro San Cristóbal

Vues sur Santiago depuis le Cerro San Cristóbal

Selfie Jean-Paul ;)

Selfie Jean-Paul ;)

El Museo de la Memoria y los Derechos Humanos
On ne termine pas notre séjour à Santiago par le plus marrant des musées, mais il est vraiment intéressant. Inauguré en 2010, il traite des violations aux droits de l'homme et des disparitions à grande échelle lors de la dictature militaire de Pinochet de 1973 à 1990. La mise en lumière des tortures par le biais de témoignages et des exécutions (40 000 victimes) noue l'estomac, mais est importante pour la mémoire de cette histoire bien récente et encore difficile à évoquer du Chili.  Les photos sont interdites dans le musée.


Voilà donc notre petit tour finalement rapide de Santiago. On aurait bien aimé visiter en plus la Chascona, la maison que fit construire le célèbre peintre chilien Pablo Neruda pour cacher ses amours avec Matilde Urrutia... ce sera pour une prochaine fois ! Guillaume, Laurine et les 24h de bus pour aller dans le Nord, à San Pedro de Atacama nous attendaient avec impatience ! 

La Chascona de Pablo Neruda, et sa ruelle colorée
La Chascona de Pablo Neruda, et sa ruelle colorée

La Chascona de Pablo Neruda, et sa ruelle colorée

En attendant le bus...

En attendant le bus...

gilou 10/02/2017 23:00

:)
Marrrant cette énorme ville entre des montagnes :o
Bizarres ( pour rester poli? ) les statues....
chouettes photos !
Nico > la pilosité augmente ! :p

ici refait un peu froid ( -2 / 4 degrés) pour qq jours, l'affaire publifin ( mettre de l'ordre dans l'éthique et les rémunérations des élus) continue et bouscule ( tant mieux) et euh ... bientot carnaval?

Des bisous :)

Nico et Marine 14/02/2017 04:16

Espérons que ça bouscule plus qu'un peu ;)
Pour la pilosité, pas d'inquiétude, ça diminue de temps en temps !