Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baños, où l'eau coule à flot !

Après notre second passage à Quito, nous prenons le bus pour la ville de Baños à 3-4h plus au sud. 
On prend le bus jusqu'au terminal de Quitumbe au sud de Quito. Il nous faut bien 1h et deux bus pour y arriver. On est debout avec les sacs sur le dos pendant tout le trajet. 
Arrivés à Quitumbe, les compagnies se disputent pour nous avoir comme clients. Celle qui réussit à nous avoir nous promet un bus direct sans arrêt avant Baños et 10 centimes de moins que la concurrence. 
Outre un arrêt de quelques minutes à Ambato, on ne comptera pas les très nombreux arrêts en chemin pour récupérer des gens sur le bord de route, tantôt à des arrêts de bus, tantôt au milieu de nulle part.
On nous a par ailleurs filé les places 3 et 4 juste au niveau de la porte d'entrée du bus. Cette porte restera ouverte tout le trajet et la porte intermédiaire une bonne partie du temps ce qui nous permettra d'apprécier à sa juste mesure le bruit du moteur. De plus une brise nous rafraîchira une bonne partie du trajet.
Outre cet aspect confort, on a droit à un grand moment de cinéma puisqu'on nous passe Universal Soldier 1, 2 et 3 d'affilée. Heureusement pour nous, on descend avant la fin du 3e.
Bref, on est bien contents de sortir du bus. On se dirige vers un hôtel conseillé par le routard à un pâté de maison du terminal de Baños. Il ne reste que des places en dortoir,  on décide donc d'aller voir ailleurs. L'hôtel en face dispose de plus de places et est moins cher avec une chambre un peu sombre mais avec une salle de bain privative,  le tout pour 7$ par personne. 
Au soir, on se motive pour un petit resto. La pizzeria Bella Italia conseillée par le Routard nous fait de l'oeil. Les pizzas ne sont pas mauvaises mais ne nous comblent pas totalement. Les crevettes sont un peu trop cuites et le fromage est un peu fermenté, on ne sait pas trop si c'est vraiment de la "mozarella" ou autre chose mais ça nous causera de légers soucis de digestion. Notez les guillemets concernant la mozarella. En effet, en Amérique du Sud elle est plutôt jaune et n'a pas vraiment la saveur et la texture de celle qu'on rencontre en Europe. De manière générale, les fromages locaux sont loin d'atteindre la qualité de ceux fabriqués en Europe. 

Tout ce qu'il vous faut pour prendre le bus en Équateur

Tout ce qu'il vous faut pour prendre le bus en Équateur

Notre lit douillet et l'hôtel (avec le toit bleu) vu du mirador de la Virgen Notre lit douillet et l'hôtel (avec le toit bleu) vu du mirador de la Virgen

Notre lit douillet et l'hôtel (avec le toit bleu) vu du mirador de la Virgen

Les pizzas ;)

Les pizzas ;)

La Suisse n'est pas loin. Possibilité de déguster de la fondue mais malheureusement pas de raclette :-/
La Suisse n'est pas loin. Possibilité de déguster de la fondue mais malheureusement pas de raclette :-/
La Suisse n'est pas loin. Possibilité de déguster de la fondue mais malheureusement pas de raclette :-/

La Suisse n'est pas loin. Possibilité de déguster de la fondue mais malheureusement pas de raclette :-/

Le lendemain,  on part randonner, ça faisait un moment qu'on n'avait pas marché dans la nature. On commence par gravir les marches en direction de la Virgen qui nous offre un panorama sympa sur la ville. On continue ensuite par un chemin de terre beaucoup plus raide jusqu'à la Casa del Arbol. Cet endroit est en fait un attrape-touriste qui propose une cabane dans un arbre avec une balançoire qui permet de s'amuser au-dessus du vide, le tout pour 1$ par personne. On n'ira pas tester,  il y a en effet moyen de trouver ailleurs d'autres balançoires, certes plus petites mais gratuites. A côté de la Casa del Arbol,  on trouve la Torre del Cielo, même concept, un mirador avec 2 balançoires pour 1 à 3$.
De là,  on ne voit plus la ville et le volcan Tungurahua est malheureusement dans les nuages. On redescend donc en direction de la Cruz Bellavista. On est obligé de redescendre par la route sur environ 3km avant de croiser un petit chemin de terre, par endroit glissant et pentu, qui nous mène à la Cruz au bout d'1,5 km. Arrivés à la Cruz on tombe sur un paquet de chiens dont certains agressifs. On arrive à les éviter pour aller au point de vue. Ensuite, en redescendant vers Baños,  on croise un chien qui nous a un peu montré les dents en arrivant puis 2 filles dont une s'est bien fait mordre par le chien en question...  On descend sans tarder d'autant qu'il pleut. Le chien nous rattrape à un moment dans la descente, nous aboit encore un peu dessus puis nous laisse tranquille,  on est probablement sorti de son territoire,  ouf...
Arrivés à Baños, il fait faim, on décide donc de se poser dans un autre endroit conseillé par le Routard. Il s'agit du Arte Café y té. Ce café est tenu par un Colombien qui a un peu vécu en France et qui est diplômé à la caféothèque de Paris. Et sa compagne est bretonne, on y déguste donc de bonnes crêpes. La classique beurre sucre pour Marine (malheureusement le beurre local n'a pas autant de goût que le beurre breton, le goût du sucre est donc un peu trop présent) et la chocolat banane pour Nicolas.
Côté café, on savoure un expresso viennois pour Marine et une dégustation de 3 expresso pour Nicolas. Les cafés proposés pour cette dégustation sont 2 cafés organiques d'Equateur: le palanda (torréfié 5 jours) et le intag Imbabura (torréfié 10 jours). Le 3e café est colombien et est considéré comme un des meilleurs cafés du monde, il s'agit du nariño (torréfié 15 jours). Les cafés vendus ici sont tous torréfiés par le patron. Au goût, c'est l'intag qui a notre préférence, il est en effet moins acide que le nariño et a plus d'arômes que le palanda. Le nariño par contre possède un goût évolutif et très intéressant mais son acidité et sa texture moins présente n'ont pas eu nos faveurs. Petite pensée à notre camarade hollandais Arnout rencontré en Patagonie chilienne qui projette d'ouvrir un café de ce genre aux Pays-Bas.

Virgen et vue sur la ville depuis le mirador Virgen et vue sur la ville depuis le mirador
Virgen et vue sur la ville depuis le mirador Virgen et vue sur la ville depuis le mirador

Virgen et vue sur la ville depuis le mirador

Végétation sympa durant la balade Végétation sympa durant la balade Végétation sympa durant la balade
Végétation sympa durant la balade Végétation sympa durant la balade Végétation sympa durant la balade
Végétation sympa durant la balade Végétation sympa durant la balade Végétation sympa durant la balade

Végétation sympa durant la balade

Après la Virgen la montée est raide !Après la Virgen la montée est raide !

Après la Virgen la montée est raide !

On immortalise notre passage à la Casa del Arbol où nous n'irons pasOn immortalise notre passage à la Casa del Arbol où nous n'irons pas
On immortalise notre passage à la Casa del Arbol où nous n'irons pas

On immortalise notre passage à la Casa del Arbol où nous n'irons pas

On trouve en descendant une Casa del Arbol gratuite ;)On trouve en descendant une Casa del Arbol gratuite ;)On trouve en descendant une Casa del Arbol gratuite ;)
On trouve en descendant une Casa del Arbol gratuite ;)

On trouve en descendant une Casa del Arbol gratuite ;)

La descente vers la Cruz Bellavista La descente vers la Cruz Bellavista
La descente vers la Cruz Bellavista

La descente vers la Cruz Bellavista

Vues de Baños depuis la Cruz Bellavista et vue de la croix depuis le centre ville Vues de Baños depuis la Cruz Bellavista et vue de la croix depuis le centre ville
Vues de Baños depuis la Cruz Bellavista et vue de la croix depuis le centre ville
Vues de Baños depuis la Cruz Bellavista et vue de la croix depuis le centre ville Vues de Baños depuis la Cruz Bellavista et vue de la croix depuis le centre ville Vues de Baños depuis la Cruz Bellavista et vue de la croix depuis le centre ville

Vues de Baños depuis la Cruz Bellavista et vue de la croix depuis le centre ville

Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen
Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen

Église de la Virgen de Agua Santa avec ses nombreux horaires de messe et ses tableaux présentant les miracles attribués à la Virgen

Arte café y té : dégustation de café et de crêpes... Miam !
Arte café y té : dégustation de café et de crêpes... Miam !Arte café y té : dégustation de café et de crêpes... Miam !Arte café y té : dégustation de café et de crêpes... Miam !
Arte café y té : dégustation de café et de crêpes... Miam !Arte café y té : dégustation de café et de crêpes... Miam !Arte café y té : dégustation de café et de crêpes... Miam !

Arte café y té : dégustation de café et de crêpes... Miam !

Art de rue sympa
Art de rue sympaArt de rue sympaArt de rue sympa
Art de rue sympaArt de rue sympaArt de rue sympa

Art de rue sympa

Le lendemain, on prévoit une balade un peu plus courte. On passe par le pont San Francisco où on voit une courageuse faire du "puenting" (mot local utilisé pour parler de saut à l'élastique depuis un pont). On poursuit quelques centaines de mètres vers Las Antenas en direction de Patate (oui, c'est le nom d'un village !) puis on prend une bifurcation qui descend vers la droite en direction du sendero de Sauces. On traverse un petit torrent puis on remonte jusqu'à 'la banca del amor' vía un petit chemin de terre. On descend ensuite sur une pente relativement raide jusqu'au Puente de Sauces. En chemin on ne manque pas de passer devant une maison avec un chien agressif et flippant avec deux yeux de couleurs différentes. Heureusement pour nous, il est bien attaché. Une fois passé le pont suspendu,  on a enfin une vue dégagée sur le sommet du volcan. Pas de pluie durant la balade aujourd'hui,  ouf :)

Vues du pont San Francisco où on peut admirer une 'puenteuse' en pleine action Vues du pont San Francisco où on peut admirer une 'puenteuse' en pleine action
Vues du pont San Francisco où on peut admirer une 'puenteuse' en pleine action
Vues du pont San Francisco où on peut admirer une 'puenteuse' en pleine action Vues du pont San Francisco où on peut admirer une 'puenteuse' en pleine action Vues du pont San Francisco où on peut admirer une 'puenteuse' en pleine action

Vues du pont San Francisco où on peut admirer une 'puenteuse' en pleine action

Flore en chemin Flore en chemin
Flore en chemin Flore en chemin
Flore en chemin Flore en chemin Flore en chemin

Flore en chemin

Toujours la flore localeToujours la flore locale
Toujours la flore localeToujours la flore localeToujours la flore locale
Toujours la flore localeToujours la flore locale

Toujours la flore locale

On n'est pas seuls sur le chemin
On n'est pas seuls sur le chemin

On n'est pas seuls sur le chemin

Quelques vues du chemin et le banc de l'amour !
Quelques vues du chemin et le banc de l'amour !Quelques vues du chemin et le banc de l'amour !Quelques vues du chemin et le banc de l'amour !

Quelques vues du chemin et le banc de l'amour !

Vues sur le rio et pont de SaucesVues sur le rio et pont de Sauces
Vues sur le rio et pont de Sauces
Vues sur le rio et pont de SaucesVues sur le rio et pont de SaucesVues sur le rio et pont de Sauces

Vues sur le rio et pont de Sauces

Vues sur Baños
Vues sur BañosVues sur Baños

Vues sur Baños

Vues sur le volcan enfin dégagéVues sur le volcan enfin dégagé

Vues sur le volcan enfin dégagé

Particularités localesParticularités locales
Particularités locales
Particularités localesParticularités locales

Particularités locales

La place centrale de BañosLa place centrale de Baños
La place centrale de BañosLa place centrale de Baños
La place centrale de BañosLa place centrale de Baños
La place centrale de BañosLa place centrale de BañosLa place centrale de Baños

La place centrale de Baños

Le jour d'après, la balade est plus longue. Le début du chemin repasse par le Puente San Francisco jusqu'à la bifurcation mais,  cette fois-ci, on continue en direction de Patate. On monte par la route jusque los Ojos del volcán. Heureusement la route n'est pas très fréquentée,  le chemin est donc agréable. Il nous faut près de 2h pour atteindre ce mirador. Là,  on se fait accoster par le propriétaire du lieu qui nous propose de nous arrêter pour discuter. On papote donc un peu, on rencontre un Breton (encore un !) qui voyage 9 mois aussi mais qui poursuit jusqu'au Mexique. Le propriétaire lui a proposé une sorte de woofing. Il y reste 2 jours avant de rejoindre un workaway dans la forêt amazonienne à Tena. En attendant que le volcan sorte des nuages, on boit un bon jus de babaco qui est un fruit local, une sorte de papaye d'altitude. Comme le volcan ne se dégage pas et que le ciel devient de plus en plus chargé, on se décide à redescendre. On fait d'abord un peu de balançoire comme notre hôte nous l'a gentillement proposé. La vue sur le volcan et la ville y est fort sympa. On continue ensuite la descente par une route bien raide puis par un chemin tout aussi raide. Ce chemin nous amène à la route en contre bas à une heure de marche du mirador. On passe devant un petit zoo local et sur le pont San Martin assez impressionnant au dessus de gorges bien creusées par le cours d'eau. On rejoint ensuite le centre de Baños au bout d'1 ou 2 km.
Au soir, on teste le meilleur burger de la ville d'après TripAdvisor: Hickory. Pas mal en effet. 

Baños et son volcan
Baños et son volcanBaños et son volcanBaños et son volcan
Baños et son volcanBaños et son volcan
Baños et son volcanBaños et son volcanBaños et son volcan

Baños et son volcan

Végétation et une petite araignéeVégétation et une petite araignée
Végétation et une petite araignéeVégétation et une petite araignéeVégétation et une petite araignée
Végétation et une petite araignéeVégétation et une petite araignée

Végétation et une petite araignée

Accueil sympa au mirador avec une pancarte camping inverséeAccueil sympa au mirador avec une pancarte camping inversée
Accueil sympa au mirador avec une pancarte camping inversée

Accueil sympa au mirador avec une pancarte camping inversée

On s'amuse en chemin !On s'amuse en chemin !
On s'amuse en chemin !On s'amuse en chemin !

On s'amuse en chemin !

Canyon sympa en arrivant sur Baños
Canyon sympa en arrivant sur BañosCanyon sympa en arrivant sur Baños

Canyon sympa en arrivant sur Baños

Le jour suivant,  on prévoit de faire la route des cascades à vélo. L'autre possibilité est de faire ça en chiva, sorte de minibus touristique hyper coloré avec musique latino à fond les ballons. Autant dire que l'envie n'a même pas traversé nos esprits. On prend donc les vélos chez Alexander. Les gens sont sympas et la location des vélos est à 5$ la journée par personne,  ça le fait. On démarre aux alentours de 9h30. On commence la descente qui fait près de 17km. La première cascade est un peu à l'écart de la route puisqu'il nous faut un bon km de montée bien raide pour l'atteindre. Dans la vallée,  dans la direction où on va, l'orage gronde. On a à peine le temps d'admirer cette cascade que la pluie vient nous tenir compagnie. Elle ne nous lâchera pas avant la fin de la promenade à vélo. C'est cette journée qu'on se rend compte que Baños porte bien son nom. Le mot baños est utilisé en espagnol pour parler des sanitaires ! Sur la route,  on croise le barage hydroélectrique d'Agoyan, la cascade d'Agoyan, la cascade del Manto de la Novia (en français: le voile de la mariée) et pour finir la magnifique cascade del Pailón del Diablo. En chemin, on croise d'inombrables autres cascades de moindre importance. On voit aussi des activités touristiques telles que des canopy (sorte de death ride où on se prend pour un oiseau accroché par le dos), les tarabitas (nacelles suspendues à des câbles et inventées par les Incas pour traverser des gorges).
On passe aussi par un tunnel, on en évite d'autres par des voies de contournement. Au retour, on comprendra mieux l'intérêt de ces contournements puisque les tunnels ne sont pas du tout ventilés et vu la longueur de certains et la pollution des véhicules dans cette partie du monde, il vaut mieux éviter d'y rester trop longtemps. 
En fin de parcours, on arrive donc à la cascade del Pailón del Diablo. Il y a deux entrées pour voir cette cascade. La première, qu'on a fait, est celle du bas où pour un budget de 1,5$ on peut se faire mouiller un peu et passer jusque sous la cascade via un chemin de cavernes un peu scabreux puisque une bonne partie ne fait pas plus de 80cm de haut. Heureusement, on a gardé nos casques de vélo pour se protéger de la pluie !
Avec l'humidité durant le trajet à vélo et celle de la cascade, l'appareil photo nous fait une frayeur puisqu'il refuse de fonctionner pendant plus d'une demi-heure. On s'imagine déjà devoir se passer de belles photos durant les 3 mois et demi restant... Impensable ! En remontant de la cascade, le soleil fait son apparition.  Comme il chauffe bien, on en profite pour exposer l'appareil photo pour le faire sécher. L'humidité à l'intérieur de l'objectif met un bon moment pour partir mais l'appareil reprend vie petit à petit... ouf !
Pour fêter ça ou simplement parce qu'on a faim, on file goûter les très bon empanadas de Mercedes. On testera le végétarien et en dessert le chocolat-banane. La pâte de type beignet est succulente !
Après cette pause gastronomique, on se décide à aller voir le point de vue haut sur la cascade. Les photos de Français croisés entre temps nous donne envie. L'entrée est un peu plus cher, 2$ par personne,  mais la vue sur la cascade est superbe et la cascade paraît encore plus grande que vue d'en bas. Si jamais vous passez dans le coin, n'hésitez pas, faites les 2 !
Pour le retour sur Baños, on prend les camions qui pour 2$ par personne nous ramène avec les vélos dans le centre de la ville, ce qui nous évite une pénible remontée probablement encore sous la pluie.

La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !
La route des cascades porte bien son nom !

La route des cascades porte bien son nom !

La vallée qu'on suit depuis Baños
La vallée qu'on suit depuis BañosLa vallée qu'on suit depuis Baños

La vallée qu'on suit depuis Baños

Nos montures originaires de WaterlooNos montures originaires de Waterloo

Nos montures originaires de Waterloo

Discothèque ambulante ou chiva

Discothèque ambulante ou chiva

L'eau c'est la vie. On n'en aura pas manqué lors de cette balade à vélo !
L'eau c'est la vie. On n'en aura pas manqué lors de cette balade à vélo !

L'eau c'est la vie. On n'en aura pas manqué lors de cette balade à vélo !

Canopy et tarabita
Canopy et tarabitaCanopy et tarabita

Canopy et tarabita

La cascade du Pailón del Diablo, on commence par le bas !La cascade du Pailón del Diablo, on commence par le bas !

La cascade du Pailón del Diablo, on commence par le bas !

Diverses vues depuis le basDiverses vues depuis le bas
Diverses vues depuis le basDiverses vues depuis le bas
Diverses vues depuis le basDiverses vues depuis le bas
Diverses vues depuis le basDiverses vues depuis le bas

Diverses vues depuis le bas

Séance de ramping. L'approche de la cascade se mérite !Séance de ramping. L'approche de la cascade se mérite !
Séance de ramping. L'approche de la cascade se mérite !Séance de ramping. L'approche de la cascade se mérite !

Séance de ramping. L'approche de la cascade se mérite !

Måtmütt content d'avoir trouvé une grotte

Måtmütt content d'avoir trouvé une grotte

Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !
Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !
Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !
Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !

Les empanadas de Mercedes sont tout simplement délicieux, on vous les recommande !

Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !
Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !

Végétation riche pour rejoindre le haut de la cascade !

La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut
La cascade vue d'en haut

La cascade vue d'en haut

Autres particularités du lieu Autres particularités du lieu
Autres particularités du lieu Autres particularités du lieu

Autres particularités du lieu

Grimpeurs pas bienvenus

Grimpeurs pas bienvenus

toilettes de la jungle

toilettes de la jungle

Après cette journée,  on passe encore un jour à Baños afin d'organiser la suite de notre séjour en Équateur. La décision est prise, on prend un bus le lendemain pour Latacunga en vue de faire la fameuse boucle du Quilotoa. Cette rando traverse l'arrière pays andin pendant 3-4 jours et termine par le volcan du même nom qui est le clou du spectacle puisque, apparemment,  c'est le plus beau cratère d'Equateur !

Une bonne petite glace avant de quitter Baños. Goûts exotiques garantis !

Une bonne petite glace avant de quitter Baños. Goûts exotiques garantis !