Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chachapoyas - Lima : un instant pour la méditation

Après Chachapoyas, nous partons à Lima pour retrouver le frère de Marine qui arrive le dimanche 9 avril. Afin d'assurer le coup, nous partons plus tôt que prévu : le vendredi ! Nous passons donc à côté de quelques visites intéressantes dans les environs de Chachapoyas : la Catara de Gocta, qui figure parmi les plus hautes cascades du monde, le mausolée de Revash, cimetière Chachapoyas accroché à flanc de falaise, ou encore les sarcophages de Karajia.
On quitte donc Chachapoyas vers 13h13 le vendredi 7 avril. Le début du voyage se passe plutôt bien puisqu'on est les seuls en première classe pendant les 3 premières heures. Une fois à Bagua Grande, 2 autres personnes nous rejoignent. Le dîner est servi vers 18h et on s'endort vers 22h après avoir regardé quelques films.

Début  de ce long périple

Début de ce long périple

Pour le début du trajet, on est posés et seuls au premier étage du bus
Pour le début du trajet, on est posés et seuls au premier étage du bus

Pour le début du trajet, on est posés et seuls au premier étage du bus

Paysage sympa avec une rivière bien pleine à cause des fortes pluies des derniers jours

Paysage sympa avec une rivière bien pleine à cause des fortes pluies des derniers jours

Le repas du soir, c'est à peu près le même que nous aurons en allant et en revenant de Cusco avec cette même compagnie Le repas du soir, c'est à peu près le même que nous aurons en allant et en revenant de Cusco avec cette même compagnie

Le repas du soir, c'est à peu près le même que nous aurons en allant et en revenant de Cusco avec cette même compagnie

La route jusque Trujillo se passe bien, on avance presqu'en suivant le rythme prévu. 
Au petit matin, quelques kilomètres après avoir passé Trujillo, c'est là que les ennuis commencent... Il est 5h30 lorsqu'on subit les premiers ralentissements. 
En effet, un pont situé dans le petit village de Virú a été emporté lors des inondations vers la mi-mars. Le passage est désormais difficile puisque ça ne circule que dans un sens à la fois sur un pont plus petit situé en amont sur la rivière.
Pour parcourir les 7km qui nous séparent de ce passage, nous ne prendrons rien de moins que ...16h15 !!

Le petit déjeuner, deuxième et dernier repas prévu dans le prix, est servi vers 8h du matin. Quelques temps après et quelques mètres plus loin, la personne responsable du service à bord fait le ménage et dépose le sac poubelle contenant les déchets des deux repas sur le bord de la route... Les autres passagers du bus en font autant avec les emballages des aliments achetés aux vendeurs ambulants qui profitent de l'aubaine de cet énorme embouteillage pour faire commerce. On retrouve donc cartons, polystyrène/frigolite, canettes,... déposés en bord de route parmi les nombreux déchets déjà présents. On se croirait au festival musical de Dour il y a de nombreuses années avant l'invention de l'équipe chargée du nettoyage du site.
C'est triste à dire mais il semble que le respect de Pachamama ait été délaissé par la population...
On tue le temps comme on peut, avec un seul téléphone pour 2 et parfois un film quand le chauffeur du car ne coupe pas le moteur (ce qui est généralement le cas)...
Le temps est long, on ne reçoit aucune information sur la raison du blocage ni sur le temps encore nécessaire pour passer. Heureusement, avec Maps.me et les informations récupérées sur un site officiel concernant les dégâts liés aux intempéries, on arrive à en savoir plus. 
Finalement, alors qu'on est arrivé dans le bouchon avant le lever du jour, on franchit le pont près de 4h après le coucher du soleil. Il est 21h46...

Début de notre calvaire, 16h30 pour 7 km ! Début de notre calvaire, 16h30 pour 7 km !

Début de notre calvaire, 16h30 pour 7 km !

Petit-déjeuner : notre 2e et dernier repas de ces 47h de bus ! Petit-déjeuner : notre 2e et dernier repas de ces 47h de bus !

Petit-déjeuner : notre 2e et dernier repas de ces 47h de bus !

Roue à clous et  camion bien chargé Roue à clous et  camion bien chargé

Roue à clous et camion bien chargé

Bouchons,  bouchons, et encore des bouchons !

Bouchons, bouchons, et encore des bouchons !

Le bus dépose ses déchets sur le bord de la route et les passagers font de même ! Le bord de route ressemble au festival de Dour il y a une dizaine d'années Le bus dépose ses déchets sur le bord de la route et les passagers font de même ! Le bord de route ressemble au festival de Dour il y a une dizaine d'années
Le bus dépose ses déchets sur le bord de la route et les passagers font de même ! Le bord de route ressemble au festival de Dour il y a une dizaine d'années

Le bus dépose ses déchets sur le bord de la route et les passagers font de même ! Le bord de route ressemble au festival de Dour il y a une dizaine d'années

Enfin passé le pont !

Enfin passé le pont !

Suite au passage du pont, on longe une file de camions sur environ 25-30km, eux aussi à l'arrêt pour de longues heures. Les voitures pouvant passer par un autre chemin ne sont que peu gênées par le blocage.
Moins de 80km après le pont, on est à nouveau bloqués pendant environ 4h. Cette fois-ci, ce n'est pas un pont mais une grosse partie de la chaussée qui s'est affaissée. 
De là, les informations, pas à jour, que nous avons, nous indique encore 3 points critiques. Il reste encore 10h de route d'après le GPS et on commence à se demander si on arrivera à Lima avant le frère de Marine... 
On rationne un peu l'eau et la nourriture qu'on avait pris en prévision du trajet de 32h qu'on nous avait indiqué...
Finalement, plus de peur que de mal, les 3 passages qu'on craignait ont vraisemblablement été solutionnés, on n'a donc plus de ralentissement jusqu'à l'entrée dans Lima.
On arrive ainsi dans la capitale péruvienne à 12h30 soit plus de 47h après notre départ !
Du terminal de la compagnie Civa, il nous faut une heure de marche pour rejoindre l'hôtel. Les jambes sont molles après tant d'heures en position assise.

Quelques dégâts le long de la route à cause des récentes intempéries Quelques dégâts le long de la route à cause des récentes intempéries

Quelques dégâts le long de la route à cause des récentes intempéries

Enfin arrivé 47h après le départ !  Plus qu'une heure de marche avant d'être à l'hôtel  !

Enfin arrivé 47h après le départ ! Plus qu'une heure de marche avant d'être à l'hôtel !

Un petit resto (entrée, plat,  dessert et boisson) pour à peine 8 soles à 2 pas de la plaza de armas ! Un petit resto (entrée, plat,  dessert et boisson) pour à peine 8 soles à 2 pas de la plaza de armas !

Un petit resto (entrée, plat, dessert et boisson) pour à peine 8 soles à 2 pas de la plaza de armas !

Enfin à l'hôtel ! Enfin à l'hôtel !

Enfin à l'hôtel !