Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cuenca, la ville du Panama !

Après le vol du portable de Nico en prenant le Metrovía​ pour rejoindre le terminal terreste de Guayaquil, on prend le premier bus en direction de Cuenca. En 4h de route, on franchit une chaine de montagne à près de 4000m puis on redescend sur Cuenca aux environs de 2800m. Arrivés au terminal terreste, on attend un moment pour prendre le bus 7 qui nous dépose à quelques pâtés de maisons de l'hôtel qu'on a repéré. Impossible de monter dans le premier qui passe car les gens ne se poussent pas, on prend donc​ le suivant. Pour payer le trajet, le bus est équipé d'une grosse tirelire qui ne rend pas la monnaie. Il s'agit donc d'avoir le compte juste ou d'attendre qu'un autre passager ne monte dans le bus et ne rende la monnaie... Probablement pas le système le plus efficace. 
On migré ensuite vers l'hostal La Cigale, apparemment tenu par une Marseillaise. Encore une fois, les prix indiqués dans le Routard ont été revus à la hausse. N'ayant pas la motivation pour chercher ailleurs, on prend donc une nuit en dortoir. Suite au vol du portable, on passe un peu de temps pour changer les différents mots de passe afin de s'assurer qu'il n'y aura pas d'utilisation frauduleuse. Après cette tâche peu passionnante, on part à la recherche d'un endroit pour manger. On tombe sur le restaurant Arabe qui propose burgers et spécialités pakistanaises. C'est bien bon et ça fait du bien de goûter d'autres saveurs. On apprend également ce soir-là que Sullivan et Océane, que nous avions rencontrés durant la boucle  du Quilotoa, sont également à Cuenca et qu'ils ont négocié un bon prix dans une auberge voisine. 

Les toilettes très pratiques et la déco de La Cigale
Les toilettes très pratiques et la déco de La Cigale

Les toilettes très pratiques et la déco de La Cigale

Repas "arabe"

Repas "arabe"

Le lendemain, après avoir pris un petit déjeuner (un peu léger mais inclus dans le prix de la chambre) à la Cigale, on rejoint nos amis qui ont négocié le même prix pour nous dans leur auberge. On pose nos sacs puis on part visiter la ville. On commence par un magasin musée sur le fameux chapeau Panama originaire de la région et non du Panama comme son nom pourrait le laisser croire. Le prix des chapeaux varie de 30$ jusqu'à 200$ pour ceux tissés avec de la paille fine. On nous explique que les chapeaux arrivent dans une forme brute et une taille standard. Ils sont ensuite mis dans une presse avec un moule pour donner la forme et la taille. Une pression de 50 bars est exercée à 5 reprises pour donner la forme, souder les bord après la découpe et coller l'étiquette du fabricant.
Quelques églises, deux statues de Jean Paul II, des petites places et de jolies façades plus tard, on prend le déjeuner dans le Molenido Café, petit restaurant colombien où affluent les locaux et touristes. L'almuerzo, repas de midi, ne coûte que 2,50$ et nous propose une bonne soupe de pomme de terre et un plat de poisson à la sauce coco avec du riz et un peu de salade. Une banane complète le tout.
Pour l'après-midi, on se met un peu à l'abri pour éviter la pluie puis on file vers le musée Pumapongo. En chemin, on passe par une petite exposition d'art moderne d'un artiste aux inspirations steampunk ainsi que par une galerie d'art où on peut admirer des sculptures et peintures avec utilisation de métal et de bois. 
On arrive enfin au musée Pumapongo. Ce musée, assez grand, présente différentes expositions ainsi qu'une​ zone archéologique avec les ruines d'un ancien site religieux et administratif de l'empire inca. La première salle qu'on visite presente la peinture locale et son évolution. Marine en profite pour répondre à une interview réalisée par 3 jeunes adolescentes préparant probablement un travail scolaire. On passe ensuite au sous sol où se trouve une exposition numismatique sur la monnaie équatorienne (le sucre) depuis son origine jusqu'à la crise de 2000 et l'arrivée du dollars US pour stopper l'inflation.
On n'a malheureusement pas le temps de visiter le reste du musée et la partie archéologique mais comme l'entrée était gratuite, on a quand même profité un peu de ce musée malgré le peu de temps disponible.
Après avoir voulu visiter un autre musée , malheureusement fermé, sur une collection de squelettes d'animaux et après quelques courses, on retourne à l'hostal. Pour le repas du soir, on prévoit une orgie de pizza. En effet, pour 7$, la pizzeria Papa John offre de manger et de boire à volonté ce soir-là​. On sort de là le ventre bien plein en se demandant pourquoi on s'inflige ça... tout en sachant bien qu'on recommencera sûrement un tel "supplice".

Notre second hotel tout confort où nous rejoignons Océane et Sullivan qui ont négocié le prix pour nous ;)Notre second hotel tout confort où nous rejoignons Océane et Sullivan qui ont négocié le prix pour nous ;)
Notre second hotel tout confort où nous rejoignons Océane et Sullivan qui ont négocié le prix pour nous ;)Notre second hotel tout confort où nous rejoignons Océane et Sullivan qui ont négocié le prix pour nous ;)

Notre second hotel tout confort où nous rejoignons Océane et Sullivan qui ont négocié le prix pour nous ;)

Explications sur la fabrication des panamas dans le "musée du chapeau de paille "Explications sur la fabrication des panamas dans le "musée du chapeau de paille "
Explications sur la fabrication des panamas dans le "musée du chapeau de paille "
Explications sur la fabrication des panamas dans le "musée du chapeau de paille "Explications sur la fabrication des panamas dans le "musée du chapeau de paille "Explications sur la fabrication des panamas dans le "musée du chapeau de paille "

Explications sur la fabrication des panamas dans le "musée du chapeau de paille "

Après le musée, la boutique où on essaye les Panamas à la french touch ! On trouve aussi une jolie robe en paille.
Après le musée, la boutique où on essaye les Panamas à la french touch ! On trouve aussi une jolie robe en paille.
Après le musée, la boutique où on essaye les Panamas à la french touch ! On trouve aussi une jolie robe en paille.
Après le musée, la boutique où on essaye les Panamas à la french touch ! On trouve aussi une jolie robe en paille.

Après le musée, la boutique où on essaye les Panamas à la french touch ! On trouve aussi une jolie robe en paille.

Vues sur Cuenca depuis le muséeVues sur Cuenca depuis le musée

Vues sur Cuenca depuis le musée

Autre petite boutique de Panama

Autre petite boutique de Panama

Église de Cuenca avec notre désormais classique selfie Jean-Paul !Église de Cuenca avec notre désormais classique selfie Jean-Paul !Église de Cuenca avec notre désormais classique selfie Jean-Paul !
Église de Cuenca avec notre désormais classique selfie Jean-Paul !Église de Cuenca avec notre désormais classique selfie Jean-Paul !

Église de Cuenca avec notre désormais classique selfie Jean-Paul !

On continue le tour des églises, avec la visite de la cathédrale et un nouveau selfie JP !On continue le tour des églises, avec la visite de la cathédrale et un nouveau selfie JP !
On continue le tour des églises, avec la visite de la cathédrale et un nouveau selfie JP !
On continue le tour des églises, avec la visite de la cathédrale et un nouveau selfie JP !On continue le tour des églises, avec la visite de la cathédrale et un nouveau selfie JP !

On continue le tour des églises, avec la visite de la cathédrale et un nouveau selfie JP !

D'autres bâtiments, places ou rues de CuencaD'autres bâtiments, places ou rues de Cuenca
D'autres bâtiments, places ou rues de CuencaD'autres bâtiments, places ou rues de CuencaD'autres bâtiments, places ou rues de Cuenca
D'autres bâtiments, places ou rues de CuencaD'autres bâtiments, places ou rues de CuencaD'autres bâtiments, places ou rues de Cuenca
D'autres bâtiments, places ou rues de CuencaD'autres bâtiments, places ou rues de Cuenca

D'autres bâtiments, places ou rues de Cuenca

Repas tout simple aux saveurs colombiennesRepas tout simple aux saveurs colombiennes

Repas tout simple aux saveurs colombiennes

Expo d'art moderneExpo d'art moderne

Expo d'art moderne

Autre petite expo aux sculptures et peintures sympasAutre petite expo aux sculptures et peintures sympas
Autre petite expo aux sculptures et peintures sympas
Autre petite expo aux sculptures et peintures sympasAutre petite expo aux sculptures et peintures sympas

Autre petite expo aux sculptures et peintures sympas

Enfin le musée Pumapongo !
Enfin le musée Pumapongo !Enfin le musée Pumapongo !

Enfin le musée Pumapongo !

On continue dans l'art avec l'art de rueOn continue dans l'art avec l'art de rue
On continue dans l'art avec l'art de rueOn continue dans l'art avec l'art de rue

On continue dans l'art avec l'art de rue

Remplissage de panse à la pizzeria ! On trouve aussi un nouveau téléphone pour Nico ;)
Remplissage de panse à la pizzeria ! On trouve aussi un nouveau téléphone pour Nico ;)

Remplissage de panse à la pizzeria ! On trouve aussi un nouveau téléphone pour Nico ;)

Pour notre deuxième jour complet sur place, nous prévoyons une excursion au parc naturel Cajas. Ce parc situé sur les hauteurs de Cuenca en direction de Guayaquil est réputé pour son climat pluvieux et humide. Dans l'idée de profiter d'une météo généralement plus clémente en début de journée, on se lève un peu avant 7h. On part ensuite à la recherche d'une boulangerie pour le petit déjeuner et pour le midi. Contrairement à l'Europe, les boulangeries ne sont pas les premiers magasins ouverts, on rentre donc bredouille. On retourne donc à l'hostal et on mange vite fait une part de cake et une banane achetés la veille. De toute façon on n'a pas très faim, on est toujours occupé à digérer les pizzas... Entre temps, il est passé 8h, les boulangeries sont enfin ouvertes. On se met en route, on en trouve une qui fait des produits plutôt bons puis on file prendre un bus en direction du terminal sur qui se trouve en réalité... à l'ouest de la ville à la Feria Libre. De manière tout à fait logique, le bus qu'on doit prendre ne part pas du terminal mais d'une rue annexe à l'arrière d'un supermarché Tia. Comme on s'y attendait, il n'y a pas de bus qui part dans l'immédiat, on a donc une petite heure à attendre avant de prendre le bus de 10h40. Le bus nous dépose au centre d'informations du parc à quelques 3850m d'altitude. Il est quasi midi quand on y arrive. On passe s'enregistrer et choisir notre itinéraire parmi les 8 proposés. L'itinéraire 1, celui qu'on choisit est le plus parcouru. Le temps de parcours indiqué est de 4-5h selon les panneaux pour ... moins de 5km ! On répond également à une enquête réalisée par des étudiants d'une université équatorienne et d'une espagnole. Il est 12h30 quand on démarre. Les paysages sont superbes et nous font penser à l'Écosse même si aucun d'entre nous n'y est jamais allé. On y voit beaucoup de lacs et de ruisseaux avec des nuages accrochés aux sommets. Au fil de la balade, on comprend mieux pourquoi il faut autant de temps pour si peu de kilomètres. Certains passages sont difficiles à négocier et le chemin est généralement boueu. On a même droit à deux passages de rivières pas simple. Les gars du parc nous avait dit que la pluie arriverait à 16h30 et, effectivement, elle arrive à ce moment-là. Heureusement, nous ne sommes plus très loin. Avant d'en terminer, on croise des gens en train de faire un shooting photo avec un drone. Une fille en petite robe blanche se fait photographier sous une pluie battante... la pauvre !
De notre côté, on en finit en 4h15, et la pluie s'arrête en même temps. Une​ fois à la route, on est supposé attendre un bus pour rentrer sur Cuenca. Étant donné la météo menaçante, on décide de commencer à marcher le long de la route afin de trouver un abri au cas où la pluie reprendrait avant qu'on soit dans le bus. On en profite pour faire du stop, on ne sait jamais, et on est pris rapidement par deux jeunes sympathiques. On est un peu serrés à 4 à l'arrière de la voiture. Ils nous déposent à deux pas de l'hostal, quel service ! 

Arrivés au parc Cajas avec Måtmütt qui tape la pose devant le premier lac !
Arrivés au parc Cajas avec Måtmütt qui tape la pose devant le premier lac !Arrivés au parc Cajas avec Måtmütt qui tape la pose devant le premier lac !

Arrivés au parc Cajas avec Måtmütt qui tape la pose devant le premier lac !

La fine équipe !La fine équipe !

La fine équipe !

Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !
Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !

Première partie de la balade et premier constat : beaucoup d'eau et donc beaucoup de boue !

Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !
Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !
Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !
Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !

Seconde partie : des arbres tout tordus (on se croirait en Terre de Feu) et ... de la boue !

La végétation est riche dans le parc !La végétation est riche dans le parc !
La végétation est riche dans le parc !La végétation est riche dans le parc !
La végétation est riche dans le parc !La végétation est riche dans le parc !La végétation est riche dans le parc !
La végétation est riche dans le parc !La végétation est riche dans le parc !La végétation est riche dans le parc !

La végétation est riche dans le parc !

Encore cette belle flore !Encore cette belle flore !
Encore cette belle flore !Encore cette belle flore !
Encore cette belle flore !Encore cette belle flore !
Encore cette belle flore !Encore cette belle flore !Encore cette belle flore !

Encore cette belle flore !

Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)
Toujours plus de cette belle végétation :)

Toujours plus de cette belle végétation :)

Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats
Troisième partie avec des passages un peu délicats

Troisième partie avec des passages un peu délicats

Passages de rivières dans la quatrième partie. On tente de ne pas trop se mouiller !Passages de rivières dans la quatrième partie. On tente de ne pas trop se mouiller !
Passages de rivières dans la quatrième partie. On tente de ne pas trop se mouiller !Passages de rivières dans la quatrième partie. On tente de ne pas trop se mouiller !

Passages de rivières dans la quatrième partie. On tente de ne pas trop se mouiller !

Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !
Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !
Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !
Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !

Toujours beaucoup d'eau et des animaux petits et grands !

Une fille se fait photographier par un drone sous la pluie, elle doit pas avoir chaud ;)Une fille se fait photographier par un drone sous la pluie, elle doit pas avoir chaud ;)

Une fille se fait photographier par un drone sous la pluie, elle doit pas avoir chaud ;)

Le jour suivant, nous quittons déjà la ville, direction Vilcabamba ! On dit au revoir à nos deux compères ne sachant pas si on les reverra même s'ils prévoient aussi un passage à Vilcabamba...

Au cochon rieur !

Au cochon rieur !